leobattesti

Présentation de "Et si la Corse était devenue britannique" lors d'une conférence sur l'uchronie à Venacu



Bravo aux associations Arte Mare et Girandulibru pour cette belle initiative. Le monde associatif insulaire est exemplaire, particulièrement dans le rural...


Bravo

Le « Train d’histoire(s) » s’est arrêté à Venacu hier à midi. Pour en savoir plus sur cette belle manifestation culturelle organisée par Arte Mare, en voici le lien .L’uchronie étant au menu (récit d'événements fictifs à partir d'un point de départ historique), j’ai été invité à présenter, à domicile, mon ouvrage édité en 2019 « Et si la Corse était devenue britannique ». Un honneur d’autant plus grand qu’une dizaine d’écrivains prestigieux étaient associés à l’événement.

Je vais m’efforcer, à travers quelques photos, de vous faire partager l’ambiance magique de cette rencontre. Je tiens à souligner, avec enthousiasme, la qualité de l'animation assurée par les nombreux bénévoles de la dynamique association vénacaise Girandulibru. Je devine le travail réalisé en amont pour organiser un tel accueil. Il faut du temps et l'abnégation pour confectionner des costumes (de façon très originale), concevoir et répéter des textes, et offrir un superbe banquet où chaque plat portait la griffe d’une adhérente…
Un tel investissement est remarquable, particulièrement en milieu rural. Bravo donc à Girandulibru pour leur exemplarité citoyenne.




Rédigé le Dimanche 19 Mai 2024 à 08:21 | Lu 1101 commentaire(s)